Aralık 10, 2020

Ma nounou me fait découvrir une plage nudiste

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Ma nounou me fait découvrir une plage nudisteCette histoire est la suite de :Partie 1 : https://fr.xhamster.com/stories/ma-nounou-me-fait-dcouvrir-le-sexe-579547Partie 2 : https://fr.xhamster.com/stories/une-nouvelle-soire-chez-ma-nounou-583955C’était l’été, j’étais en vacances et je dois bien avouer que je m’ennuyais énormément du fait que tous mes ami(e)s étaient partis en vacances. Mais heureusement pour moi, un SMS rompit ma monotonie. Ce SMS venait de Séverine, qui me proposa d’aller à la plage avec elle. J’acceptais bien entendu cette invitation avec plaisir.Nous nous donnâmes rendez-vous dans un lieu proche de chez moi afin qu’elle puisse me récupérer en voiture avant de m’emmener vers cette plage sans éveiller les soupçons de mes parents.On se gara sur le parking d’une plage que je ne connaissais pas. Le chemin menant du parking à la plage fut long mais arrivé à mis chemin, Séverine s’arrêta et enleva son short et le haut de son maillot, elle se retrouva entièrement nue devant moi à ma grande surprise.Séverine : Bon à ton tour !Moi : Tu veux qu’on fasse l’amour ici même ?Séverine : Non, enfin pas encore.Moi : Mais alors pourquoi te m’es-tu à poil maintenant ?Séverine : En réalité, on se trouve à proximité d’une plage nudiste.Moi : Ah d’accord !Alors que je commençais à me déshabiller, elle continua à me parler.Séverine : J’ai toujours eu comme envie de fréquenter ce genre de plage mais mon ex époux n’a jamais souhaité m’y accompagner et je ne veux pas y aller seul. Tu ne m’en veux pas j’espère ?Moi : Absolument pas.Séverine : Alors pourquoi hésites-tu à enlever ton maillot ? Je peux te promettre que l’on va beaucoup s’amuser aujourd’hui alors n’hésite pas. Me sentant rassuré, je l’enlevais, nous étions maintenant tous les deux totalement nue. Nous finîmes par arriver à la plage. Elle était assez peu fréquentée lors de notre arrivée, mais le début d’après-midi avait vu s’installer un certain nombre de couples et d’hommes seuls offrants leurs corps déjà bronzés aux chauds rayons du soleil. Nous étions allongés dans un léger creux des dunes à l’abri des autres nudistes, lorsqu’une jeune femme passa devant nous en nous canlı bahis souriant, on répondit à son sourire et elle vint s’installer non loin de nous. Elle devait avoir tout juste la vingtaine, les cheveux noir, les yeux bleu, une peau bronzé sans aucune marque de maillot qui montrait bien qu’elle avait l’habitude de venir ici. Bref, elle était totalement mon type de fille et je ne cessais de l’observer discrètement. Enfin discrètement c’est vite dit car Séverine le vit rapidement. Séverine : Elle te plaît, n’est-ce pas ?Moi : Effectivement, je dois bien l’avouer.Séverine : Tu as bon goût ! En plus, j’ai l’impression qu’elle aussi nous observe, essayons de l’exciter.A ces mots, Séverine commença à m’embrasser passionnément, elle ne m’avait jamais donné de baisé aussi intense que celui-ci. Elle plaça également l’une de mes mains sur sa poitrine pour que je titille son téton, ce que je fis alors qu’elle utilisa sa main pour me caresser mes bourses. Au bout de quelques instant, la jeune fille ne faisait même plus attention à ne pas se faire remarquer, elle se caressait sans aucune retenue en nous regardant. Mon ancienne nounou s’adressa alors à elle.Séverine : J’ai l’impression que ce que tu vois te plaît.??? : Oh oui mais j’aimerais bien en voir bien plus !Séverine : Pour en faire plus, il faudrait exciter ce jeune homme mais comment faire, tu as une idée ? ??? : La plupart des hommes apprécient de voir deux femmes ensembles.Séverine : Ca pourrait effectivement marcher, mais qu’elle est ton prénom au fait ???? : Julie.Séverine se leva et rejoignit Julie, les deux femmes s’embrassèrent tendrement puis, la langue de Séverine tournoya autour de l’un des mamelons de Julie. Les deux femmes s’enlacèrent, leurs mains se cherchèrent frénétiquement. Julie se déplaça pour coller son autre sein en face de la bouche de Séverine avant que cette dernière ne finisse par s’allonger.Julie se pencha alors, léchant avec délectation le suc qui sort de la vulve lubrifiée. Les deux femmes n’ont plus aucune pudeur, se livrant sans retenue l’une à l’autre. Julie s’étendit par-dessus ma nounou, toutes les deux se mangeaient littéralement leurs sexes, bahis siteleri leurs corps étroitement emboîtés, se frottant avec une lubricité inimaginable. De mon coté, je sentais mon sexe gonflait et durcir soudainement. J’avais à la fois envie de les rejoindre et rester en mode voyeur pour suivre leur ébat lesbien.Les deux femmes s’embrassaient de nouveau, elles semblaient toutes deux totalement insatiables. Elles étaient toujours l’une sur l’autre, bouche contre bouche, seins contre seins, sexe contre sexe, se frottant furieusement leur sexe pour jouir encore et encore. Je profite du spectacle qu’elles me donnèrent, c’était bien plus excitant qu’un film porno. Puis, Séverine demanda à Julie de se mettre debout. Dès que ce fut fait, Séverine utilisa sa langue pour cette fois-ci fouiller l’entrejambe de Julie tout en utilisant ses mains pour lui caresser les fesses tandis que moi, subjugué par ce spectacle, je n’en manqué pas une miette. Julie l’aida dans son travail en écartant légèrement les cuisses. Séverine put alors constater que son bouton était est à la fois brûlant et trempé. Très vite, elle le lui aspira, le suça, l’enveloppa de sa langue, le titilla. On sentait que Julie se tortillait de plaisir. Séverine s’intéressa ensuite à ses grandes lèvres avant de revenir au clitoris tandis que ses mains continuèrent de caresser doucement les fesses de Julie. Elles approchèrent même lentement de son petit trou avant d’enfin y introduire un doigt puis un deuxième quelques instants plus tard. Pendant ce temps, Julie se caressait les seins tout en me regardant droit dans les yeux, ce qui m’excitais davantage ! Séverine finit par se relever, elle embrassa Julie tout en gardant ses deux doigts dans son anus. Puis, elle quitta Julie pour se diriger vers moi, elle approcha sa bouche de mon pénis, pour déposer un filet de salive dont elle enduit mon sexe avant de l’avaler en partie afin de commencer une fellation tandis que Julie la regardait faire tout en se rapprochant. Je bandais tellement que seule une aveugle ne l’aurait pas remarqué. Puis, Séverine quitta mon sexe et m’invita à découvrir celui de Julie. Ainsi, Julie était bahis şirketleri debout avec d’un coté Séverine lui léchant le cul et moi entrain de lui dévorer son abricot. J’adorais son goût acide, le lapant, l’aspirant, enfonçant ma langue dans son ventre. Julie se tortillait sous nos coups de langue conjugués. Après un hurlement de plaisir de Julie, Séverine reprit la parole en s’adressant à moi.Séverine : Je pense que son petit trou est prêt, tu peux y aller. Suite à ces mots, Séverine alla s’allonger à proximité pour assister tranquillement au spectacle tandis que Julie se plaça en levrette devant moi.Je vis alors son anus s’ouvrir, c’était le moment. Je commença la sodomie, et je fut surpris d’entrer aussi facilement. Son sphincter s’est ouvert sans casse, tant mieux. Je la limais avec vigueur, puis je vis sa main droite descendre sous son ventre elle se caressait. Je la sentais respirer de plus en plus vite. Elle avait des soubresauts qu’elle ne maîtrisait pas du tout.Séverine : tu aimes Julie ?Julie (entre 2 soupirs) : Oh oui, j’adore sentir ses couilles taper mes fesses !Séverine : Cambres toi plus, qu’il aille bien au fond.Pendant ce temps, j’accélérais le mouvement, nous sommes maintenant en sueurs. Je lui impose le rythme du va-et-vient, la faisant monter toujours plus haut le long de mon manche puis redescendre toujours plus sèchement. Ses seins tressautent et se balancent dans tous les sens. Elle ferma les yeux et poussa un hurlement de plaisir.Je sentais mon plaisir arriver, mes couilles se rétractent à m’en faire presque mal. Je me dégageais de son cul, du coup, Julie saisit mon pénis et commença par le lécher sur toute la longueur. Sa langue s’enroula autour, venant titiller le bout de mon gland, descendit jusqu’aux couilles, remonta lentement. Cette sensation était merveilleuse, un pur délice. L’inévitable fini par arriver, j’éjaculais tandis qu’elle me surpris en avalant tout, elle garda mon sexe dans sa bouche et se mit à le lécher pour récupérer les derniers restes. Ses lèvres se refermaient sur mon gland qu’elle suçait pour faire sortir les dernières gouttes de mon jus.Avant de partir, Julie nous remercia pour cet après midi, elle nous embrassa tous les deux avant de me laisser son numéro de téléphone. Depuis Julie et moi sommes en couple et nous aimons bien allaient rendre visite à ma chère ancienne nounou de temps en temps.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

pendik escort didim escort maltepe escort markantalya escort ataşehir escort kadıköy escort maltepe escort ensest hikayeler izmir escort bayan escort ankara konyaaltı escort ankara escort gaziantep escort antep escort illegal bahis canlı bahis siteleri casino siteleri canlı bahis kaçak bahis bahis siteleri porno izle sakarya escort adapazarı travesti webmaster forum yalova escort mobil porno bursa escort görükle escort bursa escort